Skip to content

Accueil > Activités > Sortie à Curtil-Saint-Seine > Activités scientifiques de pleine nature > Le bois de Malte

Le bois de Malte

samedi 15 février 2014

LA SYLVICULTURE

L’homme et la forêt

Pour les élèves de cycle 3.

Pour le sylviculteur, la forêt se présente comme un immense jardin cloisonné en parcelles, dont la superficie peut atteindre plusieurs hectares. Sur le terrain, chacune d’entre elles est repérable par un numéro et fait l’objet d’un plan de gestion particulier, sur un temps long.

Ainsi, pour récolter du bois issu de taillis (bois de chauffage), il convient de raisonner sur une durée d’au moins trente ans ; l’exploitation de chênes ou de hêtres (bois d’œuvre ou de service) dépasse largement un siècle, donc la vie d’un homme.

Le rôle des agents forestiers de l’ONF (Office National des Forêts) est déterminant pour assurer une bonne conduite des peuplements forestiers ; ils savent combiner les éléments de la nature : nature du sol, essences d’arbres, lumière, faune … et faire respecter la réglementation en forêt, pour produire du bois de qualité.

Objectifs :

Ce thème de réflexion a été retenu pour sensibiliser les élèves à l’action de l’homme sur la perpétuation de la forêt.

  • Découvrir l’environnement et prendre conscience de la nécessité d’un développement durable.
  • Découvrir le travail de gestion de la forêt par le sylviculteur.
  • Savoir observer, questionner, mettre en relation, expliquer et mémoriser.
  • L’élève acquiert une attitude raisonnée à l’égard du milieu forestier.
  • Acquérir des connaissances sur les différents traitements de la forêt par le sylviculteur pour les transférer dans des situations différentes et les mettre en perspectives pour des temps à venir.

Dispositif :

  • Le parcours proposé dans le Bois de Malte comprend dix stations présentant des aspects différents qui permettent d’engager une réflexion sur certaines techniques de sylviculture et d’appréhender des problèmes écologiques liés au milieu forestier.